Ingrédients de base et précautions à prendre pour créer vos produits d’entretien

Les produits d’entretien représentent un budget important dans les dépenses des Français. Savez-vous que chaque année, en moyenne, un foyer dépense 927 € pour l’achat de ses produits d’entretien courants ? Cela représente la somme de 378 € par habitant. Pourtant, impossible de se passer de ce poste de dépenses : l’entretien d’une maison est indispensable et l’eau et l’huile de coude ne suffisent bien souvent pas à venir à bout des tâches les plus incrustées.

Il existe cependant un moyen de réduire les coûts en fabriquant soi-même ses produits pour le ménage et l’entretien. Savon, lessive, déboucheur de canalisation… Il existe des centaines de recettes pour devenir son propre fournisseur de produits d’entretien en créant soi-même ses solutions faites maison. Dans ce mini-livre, vous trouverez une liste non-exhaustive des recettes les plus faciles à réaliser. Avec un peu d’imagination et quelques ingrédients clés, vous arriverez à fabriquer n’importe quel produit d’entretien.

De plus, en fabriquant vous-même vos produits, vous préservez votre santé ainsi que l’environnement. Car les produits d’entretien du commerce contiennent souvent des ingrédients toxiques ou des éléments polluants, à moins de choisir des produits 100 % bio, qui sont plus chers que les produits classiques. Des économies pour votre portemonnaie et des produits qui ne s’attaquent pas à votre santé ou à l’environnement : voici deux bonnes raisons de s’y mettre sans plus attendre.

Ingrédients de base et précautions
Ingrédients de base et précautions

Vinaigre blanc et savon noir

Le vinaigre blanc

Naturel et non-polluant, le vinaigre d’alcool cristal est sans doute l’un des ingrédients les plus utilisés dans l’entretien alternatif. Son prix n’y est pas étranger… Un litre de vinaigre blanc coûte environ 0,45 € dans les supermarchés. Les propriétés de ce produit sont nombreuses : il détartre, dissout le calcaire, constitue un antiseptique et un désinfectant efficace, dégraisse et désodorise. S’il est recommandé de ne pas utiliser ce vinaigre sur du marbre ou sur des surfaces poreuses ou calcaires, du fait de ses propriétés dissolvantes, il peut cependant être utilisé dans presque toutes les pièces de la maison.

Le savon noir

Le savon noir
Le savon noir

Biodégradable et économique, le savon noir est composé d’huile de lin et de glycérine. Largement utilisé dans la maison, mais aussi dans le jardin, il existe sous plusieurs formes : liquide (en bouteilles ou en bidons) ou en pâte. Hypoallergénique, il est utile dans presque toute la maison : sols, cuisine, salle de bain et même vêtements. C’est un excellent dégraissant et un détachant efficace. Et en plus, il fait briller. Mais attention : le savon noir est très concentré, il s’utilise donc en petites quantités et se manipule à l’aide de gants.

Soude caustique et savon de Marseille

La soude caustique

Deux produits à base de sodium sont à acheter d’urgence pour fabriquer ses propres produits d’entretien. D’abord, le bicarbonate de soude, produit très économique et idéal pour l’environnement, puisqu’il est biodégradable. Ce produit non-toxique est utilisé dans plusieurs cas : pour nettoyer des plans de travail, un évier ou des planches à découper, mais également des robinetteries, les sanitaires, le four et même les plaques de cuisson.

Le carbonate de sodium, vendu sous forme de cristaux, est le second ingrédient à base de soude à se procurer sans attendre. Egalement non-toxique et bon pour l’environnement – bien qu’il ne soit pas biodégradable –, il faut le manipuler avec précaution, de préférence avec des gants. Le carbonate de soude dégraisse, désinfecte et assainit. Il s’agit d’un nettoyant qui s’adapte à toutes les situations et à toutes les surfaces.

Le savon de Marseille

Le savon de Marseille
Le savon de Marseille

Idéal dans la lessive faite maison, le savon de Marseille est fabriqué à base d’huiles végétales d’olive, de coprah, de palme ou encore d’arachide. S’il présente une couleur vert-brun, c’est qu’il a été fabriqué à base d’huile d’olive, mais s’il est beige, cela veut dire qu’il a été fabriqué avec de l’huile d’arachide. Dans les deux cas, il a des propriétés nettoyantes et bénéficie d’un pH neutre. Sans colorant ni parfum ni additif, le savon de Marseille peut avoir une longue durée de vie, à condition de le laisser sécher un peu avant de l’utiliser.

Et aussi…

De nombreux autres ingrédients sont envisageables. Parmi eux, les huiles essentielles, qui ont chacune leurs propriétés et apportent un parfum subtil. La terre de Sommières est, elle, indispensable pour fabriquer des solutions dégraissantes et détachantes (notamment pour les tissus, les tapis ou encore le cuir). Enfin, différentes huiles habituellement peu utilisées (rincin, calendula, etc.) peuvent également permettre la création de produits d’entretien faits maison.

Nous aimerions bien entendre vos avis. Laissez nous des commentaires en bas!