Comment décider de garder ou pas certains objets lors du désencombrement de votre maison

Alors que certaines personnes n’ont aucun problème à faire le vide de façon drastique, d’autres ont plus de scrupules et se posent quantité de questions avant de décider du sort final d’un objet. Le garder ou s’en débarrasser, il faut choisir !

Se poser les bonnes questions

Pour parer à ce problème, voici une liste de 8 questions essentielles à vous poser pour chacune de vos possessions. Cette liste vous aidera à prendre une décision en toute conscience et vous évitera de regretter de vous être débarrassé de quelque chose sans réfléchir.

certains objets lors du désencombrement de votre maison

Prenez chaque objet en main et répondez par OUI ou par NON aux simples questions suivantes. Soyez honnête avec vous-même. Chaque fois que vous répondez OUI à une question, vous pouvez passer à la question suivante. Si vous répondez NON à une question, vous pouvez vous séparer de l’objet. Cette liste est volontairement triée de manière à cheminer vers les notions les plus subjectives.

  1. Cet objet est-il en bon état, fonctionne-t-il toujours ?
  2. Avez-vous utilisé cet objet durant les 12 derniers mois ?
  3. Cet objet est-il bien l’unique exemplaire que vous possédez ?
  4. Cet objet respecte-t-il l’environnement et votre santé ?
  5. Cet objet a-t-il une place pour être rangé sans vous encombrer ?
  6. Cet objet est-il facile à entretenir ?
  7. Cet objet vous plait-il vraiment ?
  8. Vous sentez-vous libre et heureux de garder cet objet ?

Si vous avez répondu OUI et uniquement OUI à toutes les questions, vous pouvez garder l’objet ! Sinon, vous pouvez probablement vous en séparer. Parfois les réponses sont évidentes. Parfois, elles nécessitent une introspection plus profonde. Elles vous permettent de prendre une décision en âme et conscience.

Attention, il n’est pas du tout conseillé de désencombrer les affaires de quelqu’un d’autre sans sa permission ! 

La mise en quarantaine

Que faire si malgré tout vous hésitez encore à vous séparer de quelque chose ? Tout d’abord, demandez-vous pourquoi vous avez tant de difficulté à vous débarrasser d’un objet inutile, en double, qui ne vous plaît pas, qui est cassé ou qui ne fonctionne plus. Vous le conservez peut-être par culpabilité, parce qu’il a coûté très cher, ou pour une raison sentimentale.

Des astuces utiles pour un rangement efficace de vos possessions matérielles
Des astuces utiles pour un rangement efficace de vos possessions matérielles

Ensuite, mettez cet objet de côté pour un futur désencombrement. Autrement dit, isolez-le dans un lieu de quarantaine pour une période déterminée au préalable : de quelques mois à un an au grand maximum.

Pendant ce temps, l’idée de vous séparer de ces objets fera son chemin en douceur. Lors du prochain désencombrement, vous pourriez vous apercevoir que vous n’avez plus du tout pensé à ces objets en quarantaine et que vous n’en avez pas eu besoin. Vous pourrez alors vous en séparer beaucoup plus sereinement !

C’est ce que j’ai fait avec toute une série d’ustensiles qui encombraient ma cuisine. J’hésitais à m’en séparer car j’avais peur d’en avoir encore besoin. J’ai tout mis dans un sac en plastique sur lequel j’ai indiqué la date du jour. Bien plus tard, j’ai découvert que ce sac n’avait pas été ouvert depuis 4 ans ! Me séparer de tous ces ustensiles ne m’a donc posé aucun problème.

Vous pouvez également coller un “post-it” sur les objets que vous utilisez peu, comme par exemple certains appareils ménagers. Indiquez sur le post-it la date de la dernière fois où vous avez utilisé l’objet en question. La prochaine fois que vous utilisez l’objet, modifiez la date. Lors d’une prochaine session de désencombrement, vous aurez un aperçu tout à fait objectif de la dernière fois que vous avez utilisé ces objets. Et vous pourrez facilement décider de le garder ou pas.

N’oubliez pas de partager l’article avec des amis qui en ont besoin!